skype-icon-homepage Skype : spinwave.com  téléphone 0805 69 29 89 (appel gratuit)

3 success-cases : apport de contenu et dépénalisation grâce au content-spinning

Content Spinning : 3 success-cases

optimisation de la charge sémantique
mise en place de cocons sémantiques

Nous savons tous qu’une stratégie SEO centrée sur le contenu donne d’excellents résultats. Mais obtient-on les mêmes résultats en utilisant des articles d’aussi bonne qualité, produits via la technique du content spinning ?

Cette stratégie, de nombreuses agences SEO et consultants SEO l’appliquent, mais personne ne communique dessus pour des raisons évidentes. Nous avons appliqué cette stratégie sur de nombreux sites mais nous allons vous en montrer trois aujourd’hui.

Avant d’avancer dans cette démonstration, permettez-moi d’ouvrir une parenthèse et d’expliquer ce qu’est le content spinning en quelques mots, pour chasser les idées reçues. Non, le content spinning ne se cantonne pas à un logiciel dans lequel on collerait un texte. Non, ce n’est pas en cliquant sur un bouton qu’on obtient en retour des milliers de textes différents et illisibles. Ceux qui vous diraient cela ne font que trahir leur méconnaissance du sujet.

Pour faire de bons spins, il faut d’excellents rédacteurs et une batterie d’outils. Un logiciel de spinning ne suffit pas, nous n’irions pas loin avec ça. Nous avons développé -parce qu’ils n’existaient pas sur le marché-, 8 outils spécifiques et complémentaires pour arriver au niveau que nous avons atteint aujourd’hui.

Enfin, outre le talent des rédacteurs, il faut du temps, beaucoup de temps pour produire un spin. Cela se compte en semaines de travail. On est donc très loin du fantasme du « copier-coller-clic-voilà-mes-articles ».

Eh oui, même en content spinning, produire x milliers d’articles de qualité représente un très gros travail. En somme, le content spinning est une technique rédactionnelle spécifique et créative, qui permet à des rédacteurs de haut-vol de produire du contenu de manière efficace et intelligente, en mêlant à la rédaction des principes combinatoires et algorithmiques. Fin de la parenthèse.

Je vais vous montrer l’évolution des courbes de trafic sur SEMrush pour 3 sites. Bien sûr, nous savons tous que la base de mots-clés FR a été enrichie ces derniers mois chez SEMrush mais d’une part cet enrichissement concerne des mots-clés de longue-traîne principalement et enfin, il s’étale de manière progressive depuis plusieurs mois. Ça n’aurait en aucun cas provoqué les montées brutales que vous verrez sur les graphiques ci-dessous et c’est d’ailleurs un point que nous a confirmé il n’y a pas si longtemps une personne bien placée pour nous en parler chez SEMrush. Nous avons également pu l’observer en comparant les courbes GA/SEMrush chez quelques sites dont nous savions le trafic stable depuis 1 an. Si vous examinez de votre côté dans SEMrush les courbes de trafic de sites dont vous savez que le trafic n’a pas ou a peu augmenté, vous pourrez voir que ces courbes  peuvent effectivement évoluer mais sur une pente douce et régulière. En tout cas, on ne nous a pas montré de contre-exemple à ce jour.

Pour étayer ce propos, je vais vous montrer la courbe de trafic d’un site dont le trafic global n’a pratiquement pas évolué entre l’an dernier et cette année. Il est pourtant positionné sur 1,5 millions de mots-clés dans SEMrush. Comme vous pouvez le voir, on a bien une légère ascendance de la courbe de trafic, douce et régulière entre mars 2016 et février 2017 :

Bien sûr, nous aurions préféré vous présenter des captures d’écran en provenance du compte GA de chaque client mais nous n’avons tout simplement pas l’autorisation de le faire. Après avoir comparé les données GA/SEMrush, si les chiffres ne sont pas toujours identiques (rien de nouveau), on observe cependant une envolée spectaculaire du trafic dans le mois qui suit l’implémentation de contenu en masse. Bien sûr, ce trafic se maintient et se développe ensuite, sinon cela n’aurait aucun intérêt.

site 1

site 2

site 3

Comment avons-nous procédé ? Nous avons produit un spin pour chaque client. À chaque fois le spin intégrait un lot de variables. Pour l’un des sites, ces variables étaient par exemple la marque du véhicule, l’appellation/la référence (Mégane, Yaris, 308, etc.), le type de véhicule (utilitaire, cabriolet, berline, etc.), l’usage (déménagement, mariage, etc.), la ville, le département, etc.

À partir de chaque spin, la production de plusieurs dizaines de milliers de tirages suivie d’un filtrage par taux de similarité a permis d’extraire plusieurs milliers d’articles (de qualité irréprochable) avec des taux de similarité très acceptables. Par exemple 8’000 articles avec un taux de similitude ne dépassant pas les 15% :

Le calcul de similitude est effectué en appliquant les principes/méthodologies détaillés par Google dans les 4 brevets qu’ils ont déposés dans ce domaine (les liens vers ces brevets se trouvent en bas de cette page). Nous avons inséré ces articles sans précaution particulière au niveau du délai car nous avions déjà étudié cette question et procédé à des tests un an et demi auparavant.

Il y a eu du netlinking, certes, mais étalé dans le temps. On voit très clairement que les courbes d’évolution de trafic ne correspondent pas à celles du nombre de domaines référents :

site 1

site 2

site 3

Au niveau de l’onpage, nous avons fait en sorte que le maillage interne permette une bonne circulation mais une circulation tout de même maîtrisée et hiérarchisée. Rien de ce qui a été fait sur l’onpage ne permet de se distinguer d’autres sites de ce niveau, c’est relativement classique à chaque fois.

L’augmentation brutale du trafic (x2 à x3 en l’espace d’un mois) provient donc quasi-uniquement de l’apport de contenu en très grosse quantité.

Certes, deux des trois sites avaient un peu d’autorité au départ mais nous savons que ça n’a pas joué car nous avons d’autres exemples où cette stratégie a été appliquée sur des domaines qui n’avaient que très peu d’autorité et de popularité au départ et l’évolution du trafic s’est avérée tout aussi spectaculaire.

Il faut donc en venir aux conclusions. Nous allons enfoncer une porte ouverte : le contenu confère une autorité sémantique au site qui le publie. Plus vous chargerez votre site en contenu ayant trait à sa thématique, plus vous augmenterez son autorité sur cette thématique. Logique.

Enfin, le content-spinning a été la clé dans la réussite de tous ces projets, en nous permettant d’obtenir en 6 semaines en moyenne des milliers de textes de bonne qualité, avec un niveau de similitude maîtrisé.

Vous voulez booster le trafic de votre site ?

Contactez-Nous !

phone icon 0805 69 29 89 (numéro vert – appel gratuit) – message icon infos@spinwave.comskype-icon-homepage spinwave.com